La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche 02 33 93 93 03
logo Biocoop
Biocoop Le Rabio

Présentation Biocoop Le Rabio

Martinvast
Votre magasin n'est pas ouvert le dimanche.

Genèse du Rabio

Le Rabio naît à l’hiver 1979, de la rencontre de 3 groupes :

  • Le premier expérimentait une nouvelle diététique affranchie des grands groupes industriels ; 
  • Le deuxième imaginait un groupement d’achats au centre social de La Glacerie ; 
  • Le troisième, inspiré par la démarche d’Artisans du Monde, recherchait une alternative au système commercial en place.

Ainsi s’est constituée l’équipe originelle de ce qui deviendra notre coopérative. 

Dès le printemps 1979, cette joyeuse troupe pleine d’entrain assure un service de distribution sur commande, un jour par semaine. Les produits alimentaires sont alors entreposés à Équeurdreville, pesés et emballés. Une cinquantaine de coopérateurs grossissent les rangs de l’équipe. 

La naissance légale du Rabio, consignée au Journal officiel comme « association coopérative » selon la loi de 1917, est établie à la suite de la première assemblée générale de novembre 1979. Dans la foulée, la coopérative est inscrite à la Chambre du Commerce de Cherbourg. 

Pourquoi "Rabio" ? Pour "Rassemblement pour une Bouffe Intelligente et Originale", rien que ça ! 


Jusqu’en septembre 1980, la distribution se fait uniquement sur commande par des équipes de cinq à six personnes, mais au fil des mois, le nombre des adhérents et de marchandises va croissant. Dès lors, la vente sur stock s’avère nécessaire. Il faut un point de vente...

Le Rabio s’installe donc dans son premier local grâce à M. et Mme Desvaux, qui prêtent à l’association le grenier de leur maison au 21 de la rue Loysel, à Cherbourg. Des équipes de vente et de nettoyage se proposent sous la gérance bénévole de J.-F. Carof et D. Lanaret. L’offre du Rabio s’étend au-delà de l’alimentation. Le local s’équipe d’étagères, les produits s’ornent d’étiquettes et la détermination des adhérents se renforce. Résultat : l’assemblée générale du 27 décembre 1980 démontre un bilan de croissance 


En 6 mois, la coopérative double son chiffre d’affaires et son nombre d’adhérents. On passe à deux jours de vente par semaine. À l’assemblée générale de juin 1981, une question s’impose : quelle direction prendre pour le Rabio ? Une coopérative responsable ne peut reposer éternellement sur le bénévolat de deux gérants et sur le prêt d’un local. La générosité de quelques-uns était un moyen et non une fin. Désormais, il faut évoluer ! 

Le Rabio assume ses responsabilités. L’assemblée générale de décembre 1981 décide de recruter un gérant salarié à mi-temps, de rechercher un local à louer et de renforcer la participation des coopérateurs. Le fonctionnement d’un comité de surveillance et d’un comité de gestion est défini. Petit à petit, le Rabio fait son nid… 

Les décisions se concrétisent : en juin 1982, le local est trouvé et un gérant est embauché. L’année suivante, ce sont trois gérants qui se relaient pour faire fonctionner la coopérative. Pendant ce temps-là, le nombre d’adhérents croît et les ventes vont bon train. Le Rabio s'épanouit. 


Et maintenant ? 


Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis les années 80 ! Il y a d'abord eu des déménagements. Équeurdreville, Cherbourg, Octeville, puis Martinvast... Le Rabio a bougé plus d'une fois en quatre décennies, pour enfin s'établir dans un magasin tout neuf en 2011

Autre fait non négligeable : dans les années 90, le Rabio a intégré le réseau Biocoop. Le gros avantage de cette adhésion ? Une plate-forme d'achats ! Terminées, les commandes à n'en plus finir chez des dizaines de fournisseurs différents ; à présent, nos commandes sont centralisées, ce qui facilite amplement le travail des salariés tout en permettant d'avoir constamment des rayons bien achalandés. Ne vous méprenez pas pour autant : nous travaillons toujours – et plus que jamais – avec des producteurs locaux. Céréales, huiles, laitages, viandes, biscuits et autres légumes du Cotentin ont la part belle au Rabio, et ça, on vous le promet, ça ne changera pas !

Aujourd'hui, sept salariés forment l'équipe du Rabio : Guillaume, directeur ; Nathalie et Christelle, vendeuses fruits et légumes ; Magalie et Valérie, vendeuses frais ; Élodie et Vincent, vendeurs épicerie, non-alimentaire et vrac. Vincent s'occupe, en outre, de la communication pour la coopérative. Car, qu'on se le dise : les temps changent et il faut se mettre à la page ! Une présence sur internet est impérative de nos jours et la presse seule ne suffit plus. En 2018, le Rabio a créé sa page Facebook, puis son compte Instagram en 2022, ainsi que ce nouveau site web. Un vent nouveau souffle sur la coopérative qui, à vue d'œil, se dynamise. 


L'aventure suit son cours ! Écrirez-vous la suite avec nous ? 

Gérant / Responsable Guillaume HAMEL
Année de création 1979
Surface de vente 350 m2

nos coordonnées

15 rue Charles Delauney ZA le Pont - 50690 Martinvast Coordonnée GPS : 49,6028193767331 ° , -1,66161262663651 ° Se rendre vers ce magasin : Waze Google Maps Plan

nous contacter

nos horaires

  • Lundi : 14h00 / 19h00
  • Mardi : 09h30 / 19h00
  • Mercredi : 09h30 / 19h00
  • Jeudi : 09h30 / 19h00
  • Vendredi : 09h30 / 19h00
  • Samedi : 09h30 / 19h00
  • Dimanche : Fermé

plan d'accès

Biocoop Le Rabio

15 rue Charles Delauney
ZA le Pont
Martinvast 50690

itinéraire